Quel est l’impact de la hausse du prix du tabac sur les fumeurs ?

La hausse du prix du tabac est d’actualité en France. Cette décision a été prise par le gouvernement vers la fin de l’année 2022. Cette hausse sera croissante jusqu’à atteindre les 11 euros le paquet en 2023. L’État veut réaliser cet objectif à partir des taxes qu’il prélève. Plusieurs fumeurs se sont prononcés par rapport à cette décision. Une diminution de la consommation chez les amateurs ? 

Réactions diverses observées

L’augmentation du prix de la cigarette a amené certains fumeurs à mettre fin à la consommation alors que d’autres en ont juste diminué. Parmi ceux à qui on a demandé l’impact de la hausse du prix sur leur consommation, 30 % ont diminué ou ont laissé en raison de l’augmentation du prix, 60 % ont laissé à cause de leur santé alors que 21 % ont trouvé d’autres alternatives pour satisfaire leur dose quotidienne. Pour plus d’informations, découvrez plus ici.

A lire en complément : Astaxanthine : Le super antioxydant pour combattre le vieillissement et renforcer l'immunité

Ceux qui prennent plusieurs parquet en journée stipulent que le gouvernement a un objectif, celui de faire entrer assez d’argent dans la caisse de l’État. Ils sont nombreux à être sceptiques vis-à -vis de l’État puisqu’il a décidé d’augmenter la taxe. 

Pour ces derniers, l’augmentation des taxes renforcera les contrebandes, contrefaçons et rendra riche les trafiquants. En plus, le nombre de fumeurs diminue, les français buralistes et les ménages modestes seront pénalisés par cette décision. Face à cette décision, ces amateurs de la cigarette demandent au gouvernement de recevoir cette décision. 

A lire aussi : Où trouver un laboratoire de cuisine ?

Est-ce une alternative pour diminuer le nombre de fumeurs ?

Plusieurs questions traversent les pensées. Toutefois, cette décision n’incite pas assez de fumeurs à diminuer le nombre de cigarettes qu’ils prennent par jour. Néanmoins, bon nombre d’entre eux iront ailleurs pour satisfaire leur dose quotidienne. D’autres confirment aussi que plusieurs fumeurs se tourneront vers les tabacs illicites, un facteur qui pourrait encourager la contrebande et la contrefaçon. 

Certains qualifient cette hausse d’être une sorte d’alternative pour lutter contre la consommation de la cigarette alors que d’autres la considèrent comme une politique de l’État pour faire entrer de l’argent dans ses caisses.